Mettre à jour / downgrader sa Switch avec Daybreak

Le présent tutorial a pour but de vous expliquer le déroulement d’une mise à jour du firmware officiel à l’aide du homebrew « Daybreak », intégré systématiquement au pack officiel d’Atmosphère depuis sa revision 0.14.0. Cela s’applique aussi bien à la sysMMC qu’à l’emuMMC, pour monter ou descendre la version de votre firmware.

Néanmoins, si vous décidez de downgrader votre sysMMC vers une version plus ancienne du firmware, sachez que vous devrez faire attention au nombre d’efuses. Il s’agit ici d’une protection anti-downgrade, que l’on peut bypasser en mettant la console en mode autoRCM par exemple. Vous pouvez consulter ici la correspondance entre efuses et firmwares. Une console downgradée ne sera plus en mesure de démarrer sur le firmware officiel (à moins que le nombre d’efuses corresponde exactement à la version du firmware).

 

ATTENTION ! Cette méthode n’est applicable qu’avec Atmosphère. Daybreak ne fonctionne QUE sur ce Custom Firmware.

 

Avant de procéder à l’installation d’un nouveau firmware officiel, plusieurs règles de bon sens sont à respecter :

  1. TOUJOURS vérifier, au préalable, qu’Atmosphère supporte bien ce nouveau firmware !
  2. Procéder d’abord à la mise à jour d’Atmosphère (et des sigpatches) avant de mettre à jour votre firmware !
  3. Utilisez TOUJOURS la dernière version du payload associé à la dernière version d’Atmosphère !

0/ Pré-requis :

La dernière version du custom firmware Atmosphère :

 

Le payload officiel qui lui est associé :

 

Les derniers sigpatches :

 

Et enfin, le firmware officiel que vous souhaitez installer :

↓ Liste des firmwares disponibles (cliquer pour voir) ↓

 

Avant de poursuivre, quelques tutoriaux qui peuvent vous être utiles si vous débutez dans le hack sur Switch :

Hacker une Switch (V1 « Erista » non patchée) avec Atmosphère

Test et notice d’utilisation du RCMLoader

1/ Préparation :

Mettre le payload fusee.bin sur le média qui vous servira à démarrer la console (sur un dongle RCMLoader → renommé payload.bin, sur un téléphone Android avec Rekado, sur Windows avec TegraRCMGUI, à la racine de votre microSD → renommé payload.bin, si vous êtes équipés d’une puce type trinket m0 ou équivalente).

 

Décompresser :

  1. les dernières versions d’Atmosphère et des sigpatches telles quelles à la racine de votre microSD
  2. le firmware officiel dans un sous-dossier (par exemple « 11.0.1 »)

2/ Mise à jour du firmware :

Lancer nx-hbmenu par le moyen de votre choix : forwarder, applicatif Album (mode applet), remplacement d’application (mode full) puis démarrer Daybreak :

 

Choisir « Install » évidemment :

 

Naviguer jusqu’au répertoire contenant le firmware officiel précédemment décompressé, et valider avec A :

 

Daybreak va procéder à l’analyse du firmware, pour être sûr que tout est à sa place et que les hashes sont valides. Patienter jusqu’à ce que le bouton « Continue » s’active. Si tel n’est pas le cas, c’est qu’il y a un souci avec le firmware que vous tentez d’installer (fichiers corrompus ou mal nommés). Dans pareil cas, cliquer sur « Back », annuler la procédure puis vérifier (ou changer) la source pour récupérer le firmware.

 

Il est possible de procéder par la même occasion à une réinitialisation des paramètres de la console. Il est évidemment préférable de choisir « Preserve settings » :

 

Le choix est laissé pour installer le firmware en FAT32 OU FAT32+exFAT. Qui peut le plus peut le moins, il faut choisir l’option FAT32+exFAT, qui vous permettra d’utiliser, au choix, une microSD formatée dans l’un ou l’autre des deux formats supportés. Attention ! Si vous veniez à installer la version FAT32 alors que votre microSD est formatée en exFAT, Atmosphère NE DÉMARRERAIT PLUS ! (facilement récupérable en sysMMC, par contre en emuMMC, bon courage !) :

 

Daybreak vous laisse encore le choix d’abandonner ou de changer des paramètres. Choisir « Continue » :

 

Une fois l’installation lancée, il suffit de laisser Daybreak faire son boulot. À ce stade, de toute façon, il n’est plus possible d’annuler :

 

L’opération ne dure que quelques dizaines de secondes. Une fois terminée, il ne reste plus qu’à redémarrer :

 

Bravo, vous avez installé le (logiquement dernier) firmware officiel de la Switch. Comme vous avez mis à jour Atmosphère AVANT cette procédure, la console redémarre sans le moindre problème. Si vous êtes face à un écran noir, plusieurs possibilités :

  • Atmosphère ne supporte pas encore le firmware que vous venez d’installer ! Vous n’avez donc pas suivi la règle de base numéro 1
  • Vous n’utilisez pas la dernière version d’Atmosphère ! Vous n’avez donc pas suivi la règle de base numéro 2
  • Vous n’utilisez pas la dernière version du payload fusee.bin ! Vous n’avez donc pas suivi la règle de base numéro 3
  • Vous avez installé le firmware FAT32 alors que votre microSD est formatée exFAT :
    • en sysMMC, pas de panique, refaites toute la procédure de mise à jour avec une microSD formatée FAT32, et cette fois-ci choisissez bien FAT32 + exFAT quand daybreak vous le demande !
    • en emuMMC, bon courage !

Nota : vous aurez remarqué que, par défaut, Daybreak choisit les bonnes options. Il suffit donc de le suivre gentiment 😉